Agenda de la Semaine
INFO LICENCES et ADHESION 2019

Les RANDONNEURS NARBONNAIS ont leur HISTOIRE

Association Cyclotouriste de la FFCT, créée en 1924.

Vingtième siècle, début des années 20 : après une douloureuse période de longue et terrible guerre, les Français reprennent  peu à peu goût à la vie et tentent d’oublier ce cauchemar qui a fait tant de victimes.

Quelques années passent après l’armistice du 11 novembre 1918 qui a scellé la paix entre les belligérants  et  un groupe d’amis passionnés de vélo, fonde en 1924 une association de loisirs affiliée au Touring Club de France pour satisfaire un réel besoin d’évasion

Les Randonneurs Narbonnais sont nés.

Les voilà partis dans une chaleureuse et joyeuse ambiance sur les routes de notre région, alors beaucoup plus propices à la pratique cycliste que de nos jours : rares en effet sont les véhicules à quatre roues à y circuler.

Nous les voyons partir à bicyclette découvrir des horizons nouveaux : les gorges de GALAMUS, la cité de MINERVE, le Mont St-CLAIR,  le PIC St-LOUP ou NIMES la Romaine, et beaucoup d’autres aussi au cours de ces premières années de cyclotourisme où cyclisme et tourisme s’entremêlent réellement.

Hélas, déjà, de nouvelles tensions internationales se profilent avec une montée du fascisme en Europe avant qu’un nouveau conflit mondial éclate. Nul ne pense alors au vélo : les préoccupations sont tout autres.

L’après-guerre de la fin des années 40 voit renaître l’activité cyclotouriste et les Randonneurs Narbonnais se reconstruisent alors que la FFCT baptisée comme telle voit le jour en mai 1945 après avoir vécu sous l’appellation de FFSC (Fédération Française des Sociétés Cyclotouristes).

Le club petit à petit se fait connaître et de nouveaux adeptes le rejoignent. Parmi eux nos glorieux anciens, les GROC, ROULLAC, BRINGUIER, CABART et consorts, figurent en bonne place.

Les années 50 et 60 sont la période faste du cyclisme en général. 

Des Randonneurs plus sportifs que touristes insufflent au cours de la décennie 70 une dynamique que ne partage par forcément  la totalité des adhérents.

Une scission se produit en 1977 où les plus enclins à un esprit frondeur partent pour créer un autre club Narbonnais davantage tourné vers l’effort et la performance. Les autres restent en l’état sous la présidence d’Auguste  COUSTELLIE  qui, très attaché aux valeurs cyclotouristes, la conservera jusqu’en 1984. Sous sa férule la 41ème semaine fédérale sera organisée en 1979 à Narbonne, le rallye des Corbières verra le jour, le périple Hendaye – Cerbère – Narbonne sera couvert et le journal « la Bécane » sortira.

Guy LANCHIER, adhérent depuis plus de 10 ans, sentant poindre une lassitude des organes dirigeants, reprend le flambeau avec une nouvelle équipe et lance quelques initiatives pour redonner du souffle : il fait publier dans la presse locale les parcours hebdomadaires, crée le capitanat de route, ouvre des permanences, monte des séjours cyclotouristiques qui connaissent un grand succès et obtient de la mairie l’attribution d’un local indépendant.

Le club se développe et sa notoriété grandit : le palier des 200 licenciés est atteint et il devient le plus grand club de la Ligue FFCT du Languedoc-Roussillon et même l’un des 20 plus importants de France.

Fin 2006, René FREMY prend la présidence. Durant son mandat il accélère l'information interne avec le bulletin bimestriel "RANDO INFO", fait acter en 2014 le cap des 90 ans des Randonneurs Narbonnais par la réalisation d'équipements vestimentaires exceptionnels et maintient le seuil des 200 licenciés. Il innove aussi avec l'instauration d'une soirée familiale très conviviale autour des Galettes de Rois tous les mois de janvier et avec la première Fête du club en 2015 dont l'engouement est tel qu'elle est dorénavant reconduite chaque année.

Aujourd’hui une nouvelle équipe se met en place autour de Bernard DOUMERC avec un seul objectif : poursuivre le long chemin accompli et apporter quelques idées pour continuer à développer le club qui doit tant à ceux qui l’ont construit.